Ciophotos

haiti_libre.jpg Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG> Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG> Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG> Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG> Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG> Italie 1944 : une jeune victime du fascisme||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Sanarchangelopartisan-th.jpg> Miniatures Maquis de Grandrupt de Bains (Vosges)||<img src=_data/i/galleries/HISTOIRE/vingtieme/2e_guerre_mondiale/Maquis-th.JPG>

Le Marron inconnu, Port-au-Prince, Haïti
Un marron est un esclave révolté, ayant fui l’habitation (propriété du colon) ;
il porte une chaîne brisée au pied, mais tient un coutelas de coupeur de cannes à la main et souffle dans une conque pour appeler à la révolte.
Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, les esclaves de Saint-Domingue commencent la grande insurrection contre leurs maîtres blancs,
qui aboutit finalement à l’indépendance d’Haïti en janvier 1804.

Le Nèg Mawon (en créole), sculpture de Mangonès (1917-2002), est devenu une icône pour Haïti et le symbole de la liberté et de l’indépendance à travers tous les pays de la Caraïbe.

Cette statue a été utilisée par les Nations-Unies en 1989 comme motif central du timbre-poste commémorant l’article 4 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :
«Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes».

A l’arrière-plan, le Palais National, la « Maison Blanche » d’Haïti.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image

  • haitien 3 fois - Mercredi 20 Avril 2011 05:12
    oui, toutes les statues sont restee debout..
  • AïchiPako - Mardi 09 Février 2010 05:12
    Qu'en est-il de la statue après le séisme? Serait-elle toujours debout?