Ciophotos

Accueil / Notions de géographie / Frontières /

Muraille de Chine

muraille3.jpg muraille2||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Extreme-Orient/Chine/Pekin/muraille2-th.jpg> Miniatures Mer Morte||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Moyen-Orient/Israel/mermorte-th.jpg> muraille2||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Extreme-Orient/Chine/Pekin/muraille2-th.jpg> Miniatures Mer Morte||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Moyen-Orient/Israel/mermorte-th.jpg> muraille2||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Extreme-Orient/Chine/Pekin/muraille2-th.jpg> Miniatures Mer Morte||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Moyen-Orient/Israel/mermorte-th.jpg> muraille2||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Extreme-Orient/Chine/Pekin/muraille2-th.jpg> Miniatures Mer Morte||<img src=_data/i/galleries/GEOGRAPHIE/ASIE/Moyen-Orient/Israel/mermorte-th.jpg>

La Grande Muraille à HUANGHUA CHENG- ( muraille de la fleur jaune) à environ 80 km au nord de Pékin.
Ce site, plus difficile d’accès pour les touristes, est encore préservé.Ce sont les parties les mieux conservées (ou restaurées) près de Pékin que l’on visite aujourd’hui.
Pendant 170 ans (au XVe et XVIe siècles) ce formidable rempart fut recouvert de pierres taillées. Des forts furent implantés reliant deux lignes de remparts. Les murs, construits sous les Ming, ont entre 7 et 10 m d’épaisseur. Sur le chemin de ronde cinq chevaux ou dix hommes pouvaient circuler de front ( mais des escaliers aux marches très hautes devaient probablement être un véritable obstacle pour les chevaux ) Tous les 300 à 500 m, des plates-formes servaient de points d’observation et de protection... Des tours, qui permettaient de guetter, servaient aussi d’entrepôts pour les armes et même de relais de poste. Grâce à un système de signaux (feu la nuit, fumée le jour), des informations pouvaient être transmises (tous les 500 km en quelques heures).

0 commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image